Un projet d'Espaces ferroviaires

La concertation

La Ville de Paris et Espaces Ferroviaires se sont accordés pour laisser une large place à la concertation pendant la période d’élaboration du projet. Si le principe d'implanter un nouveau quartier dans le périmètre des installations ferroviaires de l'ancien dépôt SNCF est acté dans le Plan local d'urbanisme (PLU), le projet est encore au début de sa gestation et les parisiennes et parisiens vont contribuer à le faire évoluer.
---
Une première phase de concertation s'est déroulée entre septembre 2015 et juin 2016. Après le vote de la modification du PLU en juillet 2016, une deuxième phase de concertation a été lancée le 12 octobre 2016 avec l'aide d'un cabinet spécialisé La Suite dans les Idées (SDI) qui a été désigné pour être le tiers de confiance entre toutes les parties prenantes. Espaces Ferroviaires et la Ville de Paris se sont engagés à prendre en compte toutes les contributions et à expliciter ce qui serait retenu ou non dans le cahier des charges destiné à choisir un concept porté par un opérateur. Au terme de ces deux phases, Espaces ferroviaires et la Ville de Paris ont pris 15 engagements qui sont téléchargeables ci-dessous.
---
Par ailleurs, dans le cadre de la réalisation de l’étude d’impact du projet Ordener-Poissonniers, la SNEF réalise une diligence d’études préalables afin de dresser un diagnostic complet du site.

Vous trouverez, aux liens de téléchargement ci-dessous, trois de ces premières études :
> Diagnostic circulation et trafic
> Diagnostic acoustique et vibratoire
> Diagnostic Faune et Flore

La compréhension de l’état initial du site sera complétée progressivement par d’autres études dans le courant de l’année, notamment sur le volet de la qualité de l’air, de l’aéraulique, etc

Support de présentation de l'atelier du 30 novembre 2019

Novembre 2019

La lettre du projet distribuée lors de l'atelier

Novembre 2019

Les panneaux "projet" de l'atelier du 30 novembre 2019

Novembre 2019

Les panneaux "acteurs" de l'atelier du 30 novembre 2019

Novembre 2019

Restitution de l'atelier participatif du 8 Octobre 2019

Octobre 2019

Restitution de l'atelier du 18 Septembre 2019

Septembre 2019

Compte-Rendu Détaillé de la Réunion Publique

Juillet 2019

Compte-Rendu Synthétique de la Réunion Publique

Juillet 2019

Présentation de la Réunion Publique

Juillet 2019

Engagements d'Espaces Ferroviaires et de la Ville de Paris

Février 2017

Diagnostic acoustique et vibratoire

Janvier 2017

Diagnostic Faune et Flore

Janvier 2017

Diagnostic circulation et trafic

Janvier 2017

Compte-rendu de la 3ème soirée Fab'Ordener du 11 janvier 2017

Février 2017

Compte-rendu de la 2ème soirée Fab'Ordener du 15 décembre 2016

Décembre 2016

Compte-rendu de la 1ère soirée Fab'Ordener du 17 novembre 2016

Novembre 2016

Compte rendu de la réunion publique du 12 octobre 2016

Octobre 2016

Principes du projet exposés lors de la réunion publique du 12 octobre 2016

Octobre 2016

Synthèse d'échanges de la réunion publique du 12 octobre 2016

Octobre 2016

Support de présentation réunion publique du 12 octobre 2016

Octobre 2016

Report du comité de suivi prévu le 30 juin 2016

Juin 2016

Compte-rendu du comité de suivi du 4 juin 2016

Avril 2016

Compte-rendu du comité de suivi du 31 mars 2016

Mars 2016

Support de présentation du comité de suivi du 31 mars 2016

Mars 2016

Support de présentation urbaniste comité de suivi du 31 mars 2016

Mars 2016

Réunion publique de lancement de la phase 1 de la concertation du 24 septembre 2015

Septembre 2015

Support de présentation de la réunion publique du 24 septembre 2015

Septembre 2015

Voir tous les documents

L'agenda de la concertation

Après la réunion publique de lancement de la deuxième phase de concertation le 12 octobre 2016 par Fadia Karam, directrice ​générale d'Espaces Ferroviaires (Groupe SNCF) et Eric Lejoindre, maire du 18e, en présence de Jean-Louis Missika adjoint à la Maire de Paris, chargé de l’urbanisme, deux types de rendez-vous ont été proposés aux riverains et usagers du quartier :
- les soirées « FabOrdener » : un travail en groupes sur des thématiques proposées par les habitants et animés par un consultant du cabinet La Suite dans les Idées :
> Jeudi 17 novembre 2016 de 19h à 21h à la Pépinière d'entreprises
> Jeudi 15 décembre 2016 de 19h à 21h à la halle Pajol
> Mercredi 11 janvier 2017 de 19h à 21h à la Pépinière d'entreprises

- des rendez-vous co-organisés en fonction des demandes des habitants : une soirée FabOrdener a eu lieu le lundi 5 décembre 2016 avec des locataires de la résidence Andrézieux (ALIAAA), un café des parents le mercredi 7 décembre 2016 à l'école maternelle Emile-Duployé et un "Mercredi Singulier" organisé par les Studios singuliers à la Pépinière d'entreprises Paris Nord Express le mercredi 7 décembre 2016 également.

11 janvier 2017 (Pépinière Paris Nord Express)

Une troisième soirée fab'Ordener est organisée pour recueillir vos propositions, vos points de vigilance, vos contributions sur les différents aspects du projet : l'aménagement du terrain mais aussi le concept, les services et les innovations qui vont permettre de concilier les besoins des riverains et les objectifs fixés pour un quartier innovant et bas carbone.

11

janvier

2017

(Pépinière

Paris

Nord

Express)

La foire aux questions

Vous allez pouvoir poser ici, vos questions sur le projet, mais aussi découvrir les questions posées par d'autres internautes et les réponses qui ont été données par Espaces Ferroviaires ou ses partenaires.
Cet espace reprend en outre les questions et commentaires recueillis tout au long de la concertation, lors de la réunion publique de lancement, des soirées FabOrdener ou des rendez-vous co-construits avec les habitants.

RÉPONSE : Si le principe d’implanter un nouveau quartier dans le périmètre des installations ferroviaires de ce secteur est acté dans le Plan local d’urbanisme de la Ville de Paris (PLU), le projet est encore à l’étude et la concertation intervient suffisamment en amont pour pouvoir influencer sa conception. Ce projet va donc évoluer en fonction des préoccupations locales tout en tenant compte de l’équilibre économique de l’opération.

Le PLU prévoit un équilibre entre logements sociaux, intermédiaires et logements en accession, et des activités économiques. Un jardin et des équipements publics sont également prévus. Enfin, la présence des grandes halles patrimoniales va permettra d’accueillir des programmes originaux. La première phase de concertation a porté essentiellement sur les grands principes d’aménagement, la seconde phase (octobre 2016/printemps 2017) va s’élargir à l’animation des rez-de-chaussée : commerces, ateliers, services, animations, interventions culturelles ou artistiques…

Dans cette deuxième phase, un cabinet spécialisé dans la concertation va être le tiers de confiance entre toutes les parties prenantes pour les accompagner et garantir la prise en compte de tous les points de vue et s’assurer que chaque contribution, retenue ou non, bénéficie d’une réponse argumentée.

RÉPONSE : La concertation, lancée en septembre 2015, va se poursuivre tout au long de l’évolution du projet, phase chantier comprise. Elle va prendre des formes diversifiées en fonction des souhaits des attentes des parisiennes et des parisiens, qui pourront contribuer aussi bien lors de rencontres, visites ou ateliers de travail que via les outils numériques.

Beaucoup d’aspects du projet peuvent encore évoluer pour définir plus précisément comment sera aménagé le nouveau quartier : les types de logements et de constructions en général, le mode de circulation à l’intérieur de ce nouvel quartier, la place de la nature et l’aménagement des espaces végétalisés et des espaces publics envisagés, les types de commerces, de services ou d’activités proposés, etc…

Au terme de la deuxième phase de concertation, le projet sera enrichi et un des quatre groupements d’opérateurs sera sélectionné au printemps 2017.

La conception détaillée du projet sera engagée avec le groupement d’opérateurs lauréat, en poursuivant la concertation sur une troisième phase de la concertation.

RÉPONSE : La fin du remisage et du stockage des locomotives au dépôt de La Chapelle, en 2013, a poussé SNCF à envisager l’évolution de ce site de 5 hectares, afin de reconvertir, dans les meilleures conditions possibles, des espaces devenus inutiles à l’activité ferroviaire.

L’aménageur de SNCF, sa filiale Espaces Ferroviaires, a proposé aux élus de Paris de construire un « morceau de ville » sur cet espace, dans le prolongement des nouvelles rues Madeleine-Rebérioux et René-Clair, implantées également sur d’anciens terrains ferroviaires. Le projet longera les voies de la Gare du Nord, comme de nombreux autres quartiers de Paris longent déjà les voies de chemin de fer. Il s’agit donc de rendre une partie de cette friche ferroviaire aux habitants et à toutes celles et tous ceux qui fréquentent ce quartier.

L’Île-de-France souffre d’un déficit d’offre de logement. SNCF est un propriétaire foncier majeur dans Paris, et s’est engagé activement aux côtés de l’État et de la Ville de Paris dans la production de logements, en particulier par la mobilisation de ses terrains. Dans ce contexte de proximité avec les voies ferrées, une attention particulière est portée sur l’orientation des bâtiments et les techniques d’isolation phonique et vibratoire, qui permettent d’atténuer fortement les nuisances ferroviaires et garantir ainsi une qualité et un confort de vie optimal dans les projets urbains. Après traitement acoustique, la proximité des voies ferrées offre des conditions d’ensoleillement et des vues dégagées tout à fait exceptionnelles dans Paris.

RÉPONSE : Compte-tenu de l’ambition portée par le futur quartier, Espaces Ferroviaires et la Ville de Paris souhaitent que le projet corresponde aux besoins des habitants qui vivent déjà dans cette partie du 18e arrondissement et à ceux qui y travaillent et le fréquentent. Afin de garantir au mieux l’intégration du quartier dans le tissu existant, l’ensemble des questions et observation des habitants apporteront un éclairage aux concepteurs du projet sur de nombreux sujets, notamment sur les bénéfices sociaux et urbains que doivent générer l’opération pour l’ensemble des habitants du 18ème.

Contribuez !

Vous voulez poser une question à l'aménageur, à un de ses partenaires ? Ou proposer une idée ? Vous avez la parole, un formulaire de contact est disponible ci-dessous :

Éthique : tous nos dispositifs numériques respectent strictement la législation sur les données personnelles www.cnil.fr (Accéder aux mentions légales).

* Champs obligatoires